C’est votre a quoi s’engage l’applicatio n de rencontre Happn.

avec nos localisations GPS des abonnes, Happn se propose de vo u s presenter des profils uniquement des personnes que vous avez croises dans la vraie vie. Cependant, cette application emplie de bonnes attentions, a permis a un hacker de lire la route des usagers. Se repose alors le sujet de la protection des gens utilisant la geolocalisation.

Retrouvez qui vous croisez, a une ou deux rues pres

L’application Happn se propose de revolutionner le monde des rencontres virtuelles en proposant d’utiliser la geolocalisation de maniere differente. Indeniablement, plusieurs applications de cette nature telles que Tinder® ou Bumble® utilise nt egalement la geolocalisation. Neanmoins, ces applications s’en servent Afin de creer des zones tampon basees sur la distance ou le temps qui separe l’utilisateur des autres abonnes. Ce systeme de zonage permet d’afficher des profils a proximite.

Happn, reduit considerablement la zone de recherche autour de l’utilisateur. Indeniablement, les profils qui se croisent seront au sein d' une zone comprise entre 250 metres et 700 metres autour des utilisateurs ( de quoi relativiser le fameux slogan « retrouvez qui vous croisez ». Peut-etre l’amour etait une rue plus loin).

Notre GPS spoofing, une technique pour tromper la geolocalisation

Pour rappel, la geolocalisation reste une technique permettant de positionner 1 objet, une personne ou une information dans une carte ou un plan via Plusieurs coordonnees geographiques. I€ l'heure actuelle, ces coordonnees paraissent relevees grace a des satellites qui envoient les donnees de positionnement sur des assistants de navigation GPS. De multiples appareils du quotidien utilisent une telle technologie comme nos voitures ou nos smartphones pour nous permettre de nous localiser.

Si la geolocalisation a pour but de donner la position la plus precise possible, plusieurs Afin de diverses raisons essayent de flouter leur position et d’obtenir des coordonnes GPS qui ne sont nullement les leurs.

Volontairement alterer ses coordonnes GPS reste une technique appelee « GPS spoofing ».

Dans le cas de l’application Happn, Tristan Garnier, 1 chercheur francais , a utilise cette technique via le logiciel Burp Suite pour montrer le manque de securite de l’application. Cela a reussi a se localiser quelque peu partout dans la France sans etre bloquer par la securite. Cela releve qu’il a pu Realiser varier sa position chacune des minutes et non nullement chacune des dix minutes comme le promet la securite de l’application.

Faux comptes et GPS spoofing, les bases de la traque sur Happn

L’application Happn repose concernant une geolocalisation activee en permanence Afin de t rouver les autres utilisateurs durant la journee. Pour tromper le systeme, Tristan Garnier a eu l’idee de creer plusieurs comptes multiples. Il va ensuite placer ses faux profils legerement partout De sorte i  quadriller J'ai zone. Pour finir, il va regrouper les donnees recolte e s via l’application (photos, noms, prenoms, donnees GPS…) Afin de retracer l’itineraire plus ou moins precis d’un ou plusieurs utilisateurs en recherche d’amour.

Sur Happn, le croisement se fait dans un rayon compris entre 250 metres et 700 metres. Cependant, en placant un large panel de faux profils on peu retrace de facon assez precise le parcours de quelqu’un et ce qui sans etre un hacker professionnel.

Conclusion

La geolocalisation reste une technologie que nous utilisons en permanence Afin de de nombreuses raisons. Cependant, Tristan Garnier en etudiant Happn nous montre la facilite avec laquelle quelques applications peuvent etre detournees. Par exemple, captee de la sorte les precisions de localisations des passants, avec leur autorisation peut permettre de verifier si l'individu est chez elle ou non, ou ses deplacements generaux. Happn s’engage a bloquer au maximum le GPS spoofing et augmenter le temps d’actualisation de localisation mais, c’est egalement a l’utilisateur de prendre conscience des dangers des applications qui le geolocalise en permanence.